Ariège-News fait l’actualité de Louis Marette

 

Quand Ariège-News, LE site d’information ariégeois, s’adonne au reportage, il met le paquet. Et en l’honneur exclusif de Louis Marette, maire de Mazères. On dit même qu’il y aurait des dessous à cette préférence forcée. Mais lesquels ? Il faut dire que Louis Marette prend bien soin de ne pas trop se montrer avec son mentor, André Trigano qui lui aussi s’apprête à se faire réélire malgré son grand âge. On sait ce qu’il faut penser de ces élus qui s’accrochent à leur siège, mais il faut seulement le penser. Un jour, ils sont enfin fauchés (c’est une blague) et on les enterre entièrement sans chercher à creuser plus profond. Cet usage est en principe respecté par pur esprit de reconquête, bien sûr. MCM a le plaisir de reproduire ici, sans le moindre changement, les photographies publiées par AN à l’occasion d’une cérémonie municipale qui sera pour certains l’occasion d’un défilé de mode vestimentaire genre pedzouille, pour d’autres un agréable moment passé en compagnie d’exemples à suivre pour continuer de faire rire les citadins et même les étrangers. Cet article vous est proposé dans le style de la Dépêche du Midi qui ne peut pas tout dire, mais qui le dit avec des fleurs.

La cérémonie a commencé par une excellente proposition de Louis Marette habillé en chevalier de l’approximation vestimentaire, un style qu’il s’efforce de répandre autour de lui pour prouver qu’on peut paraître avoir du mauvais goût et aimer ce qui n’en a pas.

Louis_marette_femme

L’acte suivant a consisté, comme c’est l’usage républicain, dans le découpage égalitaire du ruban tricolore dont les bénéficiaires se sont disputé les morceaux dans la joie et la bonne humeur inspirées par les bruits de vaisselle.

Louis_marette_ruban

C’est en compagnie d’un autre chevalier, bien portant et peu apte à monter, que Louis Marette a entonné un couplet destiné à traumatiser la jeunesse tout en lui apportant de quoi réfléchir. Les rubans ont brillé de tous leurs feux, suscitant des battements de cœur dignes des meilleurs moments passés à se faire casser la gueule sur le front. Les témoins ont apprécié la rigueur de la rime et l’agencement du couplet.

Louis_marette_honneur

Puis on s’est laissé aller, comme il convient, à réclamer un peu plus de rigueur dans l’organisation du buffet qui menaçait de manquer de l’essentiel. Mais c’était une blague qui a plu à tout le monde et à Louis Marette le premier à se laisser porter par la nature profonde de cette plaisanterie de bon aloi.

Louis_marette_pinard

Enfin, il s’est mis à pleuvoir, non pas à cause des cigognes, ni parce que la Justice, comme il fallait s’y attendre, ne regarde pas à deux fois avant de collaborer avec le pouvoir qui la tient, mais de la pluie, tout simplement, ce qui explique la mise à l’abri immédiate des verres et autres ustensiles destinés à autre chose. Dans les conversations, le nom d’André Trigano était sur toutes les lèvres et on a même parlé de trahison à son propos. La chose ayant quelque peu choqué, nous nous sommes fait expliquer qu’en quittant Mazères, ce riche entrepreneur des travaux finis avait trahi ses habitants, d’autant que ce qu’il y laissait incontinent ressemblait plus à de la merde qu’à de bons souvenirs. Une âme ingénue se dressa alors pour demander en quoi consistait cette merde et si c’était ce qu’il pensait, s’il s’agissait plutôt d’une personne que de faits invérifiables. Aucune réponse ne parvint à nos oreilles et nous ne prononcerons d’ailleurs pas le nom de cet intervenant car le bon journaliste français rend compte des faits jusqu’à ce qu’ils commencent à prendre un sens.

Louis_marette_cigogne

 

Publicités


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s