La Légion d’honneur comme laboratoire du déshonneur

 

christine boutin et légion d'honneur

Après les insultes proférées par le général rond-de-cuir Georgelin(1) à l’encontre de Bob Dylan, c’est au tour de cette autre parangonne de la morale catholique(2), Christine Boutin, d’offenser gravement la dignité humaine, en l’occurrence celle de la femme.

Répondant à un twit où « Angelina Jolie annonce avoir subi une ablation des seins [pour raison médicale] : un message d’espoir pour les femmes(3), » la très catholique Boutin n’a pas pu empêcher sa crasse idéologique de remonter à la surface de sa triste apparence : « …pour ressembler aux hommes ? Rire ! si ce n’était triste à pleurer !(4) »

Quelle cruauté ! Et quelle honte ! On ne peut pas être plus salaud(5) !

Mais chez Christine Boutin, le pédantisme va de pair avec sa chiennerie habituelle. Ce mélange de saloperie constante et de pédantisme opportuniste a eu l’ « honneur » de s’exprimer sur les bancs de l’Assemblée nationale et d’avoir eu droit d’exercer ses déprédations intellectuelles à Matignon. Ainsi, la république frise la catastrophe… ou le ridicule, selon l’idiosyncrasie de chacun.

Ajoutons à cela la connerie infantile de tout un pan de la magistrature qui n’hésite pas à se conduire en public comme un ramassis de parfaits branleurs capables, dans un esprit de pure hypocrisie, de se retrancher derrière une soit disant façade « privée ». Et de porter plainte pour « outrage » avec la morgue exemplaire des perfides et des creux(6).

Mélangez ces ingrédients, et vous obtenez ce qui ressemble fort au pétainisme décrit dans le détail par Alain Badiou.

À titre personnel, j’ajouterai qu’une justice encline à accuser un écrivain français d’avoir attenté à la « dignité humaine(7) » n’est pas non plus digne d’une totale et adhérente crédibilité.

Bien sûr, le Petit Robert brandi avec une ostentation de petite fille modèle la sauve un tant soit peu des doutes affectant ainsi sa légitimité et donc sa maturité, tant la note d’humour est au deuxième degré de la mauvaise foi.

À côté de ça, même Cahuzac est une question secondaire, d’autant que la réponse est toute simple et parfaitement claire.

Mais quand on mélange le dogme de la soumission au destin, l’infantilisme de ce qui devrait pourtant être exactement le contraire, autrement dit la sagesse, et la vanité de basse extraction qui relie Bob Dylan au TGI de Foix et à ses amis, la recette n’appelle pas les étoiles et encore moins la fréquentation. D’autant que le liant de ces ingrédients est le hochet de la Légion d’honneur… soit dit en passant, mein Generaloberst(8) !

On a en principe du mal à admettre qu’il puisse exister un rapport de l’infantilisme à la saloperie. Pourtant, de sérieuses études scientifiques prouvent, si besoin est, que la maturité qui conserve sa juvénilité primitive confine à la docilité et à l’aménité, laquelle est synonyme de chevalerie si je ne m’abuse. Force est de constater que ce principe n’est pas une loi générale de la nature, tant il est vrai que le corps constitué, dans son ensemble, incline à s’éloigner du naturel pour s’adonner à des fabrications contre-nature : des politiciens véreux, doctrinaires, hypocrites, des magistrats immatures, d’autres pétainisants par pédantisme, voire saloperie, des croyants inquisiteurs et même des généraux sans âme (ce qui n’est pas une contradiction).

 


1- Grand chancelier de l’Ordre de la Légion d’honneur. En déclarant que Bob Dylan est « indigne » des insignes de la Légion d’honneur, Georgelin a insulté l’artiste universellement reconnu ainsi que le peuple américain qui lui a octroyé la Médaille de la liberté (des mains de Barack Obama). Un pareil comportement, de la part d’un rond-de-cuir chargé du « prestige français », mérite un coup de pied au cul ; mais François Hollande chausse petit, petit.

2- Cette réflexion ne diminue en rien mon adhésion presque totale au sermon sur la montagne.

3- Le Plus @leplus_obs – Angelina Jolie annonce avoir subi une ablation des seins : un message d’espoir pour les femmes >> http://bit.ly/102ls8O

4- Christine Boutin – @christineboutin – @leplus_obs @LeNouvelObs pour ressembler aux hommes ? Rire ! si ce n’était triste à pleurer ! – 3:00 PM – 14 Mai 2013

5- Oups ! Je l’ai dit. Peut-être que l’équipée Marette (Michelle Salvan, Salvador Pérez, Jean Mauger, etc.) va dénoncer… cette preuve flagrante d’atteinte à la dignité humaine d’une p… respectable.

6- Sarkozy est un pétainiste, certes, mais ce n’est pas une raison suffisante. Or, l’intelligence a besoin de raisons. Autrement dit, cette justice de merde est aussi un coup d’épée dans l’eau, connards ! D’autant que la bonne justice ne fait pas d’instruction civique ni de morale : elle apprécie les faits, idiots !

7- Celle de Louis Marette, maire de Mazères et Grand Chambellan de l’Ordre de Tupperware.

8- Comme dirait Jean-Marc Ayrault. Non, non ! Je n’ai pas dit Oberstgruppenführer… madame la Présidente. J’ai bien vérifié dans Wikipédia (eh oui… moi aussi…).

 

Publicités


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s