Sirventès écrit dans la fosse d’aisance dite du Petit Robert à Foix

 

marette_hunier

 

Le Chapitre III des Huniers est en ligne!

Jean-Philippe Cros, servant de La Dépêche du Midi sur nos terres, appréciera peut-être, en fin connaisseur de nos traditions (auxquelles il nous fera le plaisir de retrancher une prétendue habitude de bénir les chiens au goupillon), cette relation fidèle d’un procès qu’il eut le malheur de réduire à quelques noms d’oiseaux, lesquels il n’osa pas même citer tant la Presse le presse. Certes, la satire pousse le bouchon aussi loin que la courtoisie et la mesure, deux qualités héritées de nos ancêtres, autorisent le bateleur*, situé au bas de l’échelle avec son voisin l’oussaillè, à s’en prendre ouvertement
aux autorités des croisés dont Louis Marette, maire de Mazères, est un mauvais exemple.

Voci donc le troisième chapitre des Huniers, à lire dans la seule revue littéraire de Mazères, la bien nommée RAL,M :

[CLIQUEZ ICI POUR LIRE…]

* Selon Louis Anglade, et le dernier troubadour, Guiraut Riquier « Il y aura désormais quatre catégories dans le monde de ceux qui écrivent des poésies ou qui en vivent : au plus bas degré sont les bateleurs qui mènent une vie honteuse ; un seul nom leur convient, celui qu’ils ont en Lombardie, «bouffons».
La classe suivante comprendra les vrais jongleurs ; ceux-là  ont du savoir-vivre, leur courtoisie et leur talent délicat leur permettent de fréquenter les grands ; ils mettront la joie dans leur société, en jouant des instruments, en récitant contes et nouvelles.
Le nom de troubadour sera réservé à  ceux qui «trouvent danses, chansons et ballades gracieusement composées».
Mais parmi eux quelques-uns sont hors de pair; ce sont ceux qui écrivent les «vers» parfaits, les belles poésies didactiques : ceux-là ont la «maîtrise du souverain trouver», de la poésie parfaite ; ils porteront un nom en rapport avec leur talent : don doctor de trobar, seigneur docteur en poésie. »

 

Publicités


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s