À qui profite le «crime» à Mazères ?

 

Jean-Philippe Cros signe dans la Dépêche du Midi un article au ton grave et sincère.

http://www.ladepeche.fr/article/2014/02/03/1809330-mazeres-desertent-maison-effondree-abandonnent-animaux-place.html

Patrick CINTAS

Patrick CINTAS
©jcc-communication

Pendant que Louis Marette, maire de Mazères, s’emploie à jeter l’argent des mazériens par la fenêtre et à les endetter lourdement, d’autres citoyens sont mis en marge de la société et vivent dans la misère.

Bien sûr, reconnaissons qu’une partie des mazériens profite de cette situation. Mais il ne fait pas de doute que le débat électoral, enfin possible grâce à l’existence d’une "autre" liste, va porter sur la gestion à la fois médiocre et intéressée du citoyen Marette qui devra s’en expliquer clairement. Car si le personnage public est exécrable, ce qui n’affecte en rien la démocratie, l’avenir de Mazères est en train de s’obscurcir à cause de dilettantes et de profiteurs. Une analyse de ces profondeurs obscures s’impose.

Les agressions dont certains des partisans de Marette se rendent responsables en ce moment n’y changeront rien. Louis Marette perdra des sièges de toute façon. Et cette injection de renouveau est une promesse, qu’on soit d’accord ou pas avec les analyses de Pascal Lecerf.

Patrick Cintas.

Publicités


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s