Louis Marette cache mal son jeu de con

 

louis_marette_college

Antoine de Saint-Exupéry, qui méprisait de Gaulle et que de Gaulle haïssait, n’a jamais écrit, comme le prétend Louis Marette : « Nous n’héritons pas la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants. »

L’auteur de Citadelle, que Louis Marette n’a sans doute pas lu, n’aurait pas écrit une pareille ineptie.

Bien sûr que nous héritons de la terre de nos parents.

Et nous la transmettons à nos enfants.

Un écrivain de la taille de Saint-Exupéry n’aurait pas écrit autre chose si la question lui avait été posée.

Inutile d’aller chercher à faire le cultivé et l’intelligent en empruntant de fausses citations à Wikipédia.

Louis Marette souffre d’être aussi peu cultivé que les flaques du Domaine des oiseaux et encore plus bête que les ânes sensés apporter un peu de culture à sa liste « unique ».

Conscient que son blog est aussi utile à sa cause que sa réputation de vantard l’est à sa personne, Louis Marette se jette en ce moment dans les pages de la Presse Internet locale, en commençant par Ariège-News qui ne voit pas d’inconvénient à pallier ce problème de communication ratée et s’avise un peu inconsciemment de spammer Google en reproduisant des articles déjà publiés dans le blog pitoyable de l’édile de Mazères.

Heureusement, quand on veut en savoir plus sur Louis Marette, c’est d’abord sur le présent blog qu’on vient se renseigner, comme le prouve son classement référentiel qui le place avant Ariège-News et même La dépêche du Midi. Qu’on le veuille ou non, le « Journal satirique de Mazères » est entré dans l’histoire de la bastide.

Conscient aussi que les critiques qui sont faites à « ses » réalisations ne sont pas sans objet, Louis Marette s’en prend maintenant aux personnes de Pascal Lecerf et de ses colistiers. Il n’y a pas que l’alcool qui fait vomir…

La méthode en dit long autant sur la personne que sur le maire. Il sait bien, lui, qui est l’auteur de ces paroles : « Il est bête comme ses pieds et méchant comme la teigne ! » Citation qui vaut bien, sur le plan littéraire, celle dont Louis Marette veut redorer son blason, d’autant que celle-là est bien véritable !

Il semble bien que Louis Marette n’ait pas avalé la pilule d’une deuxième liste.

Insistons sur le fait que c’est la première fois que Louis Marette se confronte à une véritable élection à Mazères où il n’a même jamais emporté le plus grand nombre de voix. Il est vrai que certains de ses colistiers sont particulièrement appréciés des Mazériens, et notamment des plus anciens, mais de là à introniser ce Cave… Ce serait une fois de trop.

Le mieux, pour l’instant, est d’écouter d’une oreille les médisances de ce rat d’urne en attendant d’analyser à tête reposée les propositions que Pascal Lecerf exposera vendredi prochain.

 

Publicités


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s