Votez Louis Marette – Laissez-vous faire !

 

louis_marette_de_gaulle

La veille du 6 juin, le général Eisenhower a rédigé deux messages dont un seul serait diffusé le lendemain :

« Sous le commandement suprême du général Eisenhower, les forces navales alliées, soutenues par de puissantes forces aériennes, ont commencé ce matin à débarquer des armées alliées sur la côte nord de la France. »

« Notre tentative de débarquement dans la région Cherbourg-Le havre ayant échoué, j’ai ordonné le repli des troupes. Ma décision d’attaquer à cette date et en ce lieu, reposait sur les meilleurs renseignements possibles. Les hommes, les forces aériennes et la Marine ont fait preuve d’une bravoure et d’un sens du devoir remarquables. Si une faute a été commise, et si quelqu’un doit en être blâmé, c’est moi et moi seul. »

À la veille de ces élections historiques, et compte tenu de leur caractère éminemment démocratique et nouveau, MCM a aussi rédigé deux messages, car qui peut être certain que la technologie d’un Christie est supérieure à ces gros culs de Panzers et autres Tigres ?

Si donc Pascal Lecerf gagne, ayant réussi à vaincre le mépris, les pratiques illicites et les menaces de mort en imposant la pertinence de ses analyses et la cohérence de son projet, le message de MCM sera impersonnel et laconique :

« Louis Marette a perdu. MCM perd aussi en le perdant. Aurons-nous désormais l’inspiration pour rire de cet oiseau domanial réduit à la portion de simple conseiller ? Non, nous ne l’aurons pas. Et nous disparaissons comme nous sommes venus : par la toile. »

Et si Louis Marette l’emporte, au mépris de notre futur et de celui de nos enfants, rouvrant les portes de la brutalité, du dénigrement et des offices du tourisme préférentiel, notre cri sera personnel et interminable :

« Louis Marette sera là demain pour alimenter notre métier. Ouf ! On l’a échappé belle ! Encore un peu et Mazères nous enlevait le pain de la bouche. Ce n’est pas qu’on s’en nourrisse, mais on s’y était habitué, nous ! Ah quelle preuve de bravoure et quel sens du devoir remarquables ! MCM en reprend pour six ans ! Six ans de bonheur ! En espérant qu’il crève en cours de route, le Marette. Ça nous en fera, des choses, à raconter à nos petits enfants… nés ailleurs. »

Car tous ces oiseaux arrivés vite s’en iront en même temps… et on sera moins alors pour se compter. Telle est la règle démographique dont personne n’a encore parlé… Bref, votez Lecerf si vous voulez la contredire, mais songez un peu à MCM qui n’est rien sans Marette.

Mais il est temps pour la Presse locale de se tenir à l’écart et de ne l’ouvrir qu’une fois que les urnes auront parlé. En attendant, l’article ci-dessous vous propose de jeter un œil sur

[LA SAGA DE LOUIS MARETTE]

 

Publicités


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s