Louis Marette – Prix Papagal 2021

« Je suis pas con mais j’en ai l’air
Et la chanson comme on la viole
Sans avoir connu de la taule
La leçon ni sa bonne chair.

Des fois je bois mais pas autant
Que je mérite la confesse
Et même des fois je m’agresse
Dans l’anéthol et l’orviétan.

Je me rappelle plus comment
C’était son nom ni pourquoi elle.
Mais en matière sexuelle
La justice secrètement

Avec les sous de Trigano
Et les lois de la République,
Sans compter le secours biblique,
Ça vous sauve le cheminot.

Enfin pour dire que demain
Si j’y vais avec Béatrice
C’est que Jésus aime le vice
Et la vertu de l’essuie-main.

C’est compliqué mais on y est.
J’ai la gueule que je mérite
À défaut de la trace écrite
Que la Justice a sous ses pieds.

Merci papa, merci Dédé!
Merci à la courte mémoire
Et à son maître en belle Histoire !
Ô merci de m’avoir aidé ! »

Louis Marette, maire de Mazères (09)

Lisez la RALM : http://www.ral-m.com

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s