Louis Marette en loubard de l’économie

Que Louis Marette lève son verre et qu’il fasse bénir des chiens sur la place publique relève à la fois du vaudeville et du comique troupier.

Louis Marette en loubard de la chasse

Louis Marette en loubard de la chasse

C’est grave, mais on en rit.

Par contre, on peut légitimement se demander si cet édile a toute sa tête quand il se mêle d’économie.

Dans le nº 24 de La Castellane, petit journal municipal célèbre pour ses perles, voici ce qu’il déclare, sans doute entre le verre et l’amitié :

«La crise est passée mais ne rêvons pas, ses effets impacteront durablement notre avenir et l’après ne sera jamais plus comme avant.»

Passons sur le style et la correction.

Louis Marette est un mauvais Français dès qu’il s’agit de la langue.

Mais on ne la lui a pas encore coupée.

Ne faut-il pas être un âne de bat pour affirmer que la crise est passée alors que les spécialistes du monde entier disent exactement le contraire ?

C’est que le cerveau de Louis Marette n’est pas construit normalement.

Il l’est, construit, mais à l’envers.

Est-ce une méthode ou la conséquence d’une malformation ?

Louis Marette fait d’abord les promesses et ensuite, il en conclut que la crise est passée.

Car en effet, si la crise n’est pas passée, alors ses promesses sont celles d’un âne ou d’un menteur.

Des choses aussi crapuleuses intellectuellement que :

— ne pas aggraver la situation fiscale des mazériens;

— pas de dépenses inutiles comme des emplois fictifs ou semi-fictifs ;

— ne pas endetter les générations futures.

Évidemment sans perspective de crise, c’est un beau programme.

Mais avec la crise ?

Avec la crise, et bien :

— les impôts augmenteront ;

— il faudra virer les pistonnés ;

— et emprunter des ressources que les actuels enfants de Mazères paieront au centuple.

Qu’en sera-t-il des dépenses somptuaires engagées dans le « musée » de Mazères ?

Qu’en sera-t-il des aventures de la chasse et des oiseaux qui participent à l’épidémie de grippe aviaire ?

Qu’en sera-t-il de ce camping trois étoiles ?

Louis Marette propose-t-il un musée encore plus dépourvu du sérieux que l’absence de conservateur garantit à coup sûr ?

Louis Marette sait-il qu’à Mazères on en a un peu assez des loubards de la chasse, de leurs fusils à domicile et de leurs chiens errants ?

Louis Marette pense-t-il vraiment que le tourisme a un avenir à Mazères ?

Ce n’est évidemment pas le verre de l’amitié qui lui inspire des déclarations aussi idiotes que celles qui consistent à faire croire que Mazères est sortie de la crise.

Ce pauvre penseur ne sait même pas en quoi consiste cette crise tellement il est inculte et surtout incapable de la comprendre.

Il est l’exemple même d’un vulgaire chasseur de moineaux à qui un Conseil municipal a confié les clés de la ville alors même que l’électorat de l’avait pas désigné comme le meilleur pour les conserver en tout bien tout honneur.

Ce même Conseil municipal, sans Louis Marette et deux ou trois autres, serait parfaitement à la hauteur de la crise qui attend le peuple français au tournant de l’Histoire.

Fort heureusement, nous ne sommes plus en 40 et la collaboration ou rien n’est plus l’alternative tragique.

Mettons à la retraite ces Marette, Bousquet et autres ringards de l’honneur et de la croissance.

Ils nous racontent des histoires et ce ne sont pas celles que nous avons envie de raconter à nos enfants.

Faut-il être bête ou complètement beurré pour affirmer que la crise est passée ?

Au lieu de faire le loubard et de donner le mauvais exemple, Louis Marette ferait bien de boucher la bouteille et d’aller biner son jardin, car pour les études d’économie, c’est trop tard pour son petit cerveau.

Louis Marette fait semblant d'étudier l'économie

Louis Marette fait semblant d'étudier l'économie

Publicités


Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s